Les dernières infos

L’atelier CinéPoème

En tant que forme littéraire, le poème déjoue souvent les mécanismes romanesques pour privilégier une expression de le forme qui construit des rapports différents entre le sens et son lecteur. L’association d’idées et la construction d’images transpirent dans une rhétorique qui utilise souvent la métaphore et le symbolique pour dépasser le sens littéral. Cette singularité poétique résonne dans des formes audiovisuelles qui se sont appropriées ces mécanismes qui les éloignent des schémas traditionnels du film
Il existe, depuis les débuts du cinéma, des expériences de poèmes filmiques qui construisent une forme poétique à travers l’organisation et le rythme de leurs images et de leurs sons.

  • Quelques exemples de poèmes filmiques célèbres :

Le sang d’un poète de Jean Cocteau (1930) / Un chien andalou de Luis Bunuel (1929) / Eraserhead de David Lynch (1977) / Kooyanisqatsi de Godfrey Reggio (1982) / Les habitants de Artavadz Pelechian (1970) / Les films de Hans Richter, Man Ray

Le CinéPoème est une proposition de mashup qui renoue avec cette vocation. Les participants devront explorer et réutiliser des extraits de films pour créer un mashup qui sera joué en live sur une lecture du poème. Nos outils intuitifs permettent aux participants de se défaire de la technique pour se consacrer pleinement à leur créativité : choisir des extraits, les inscrire dans une chronologie et explorer des mélanges d’images sous l’égide la confrontation et de la complémentarité.

Le Cinépoème est une performance live et collective dont le terreau fertile est un poème qui sera choisi avec l’ensemble des participants. Il en est une représentation sensible faites d’images, de voix et de sons.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Télécharger la présentation de l’atelier CinéPoème.

 


CONTACT

c/o Cap Berriat. 5 rue Georges Jacquet.
38000 GRENOBLE
04.38.21.05.06
06.42.00.70.78 / 06.47.93.35.37
lesateliersdelaretine@gmail.com

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :