Les dernières infos

Ma vie de courgette. Claude Barras. 2016

A plus d’un titre, Ma vie de courgette est un immense bonheur de cinéphile. Si, dans un premier temps, on peut se satisfaire  qu’un sujet difficile et risqué aborde avec beaucoup de dignité quelques grands thèmes de notre temps (l’identité familiale, l’enfance, la mort), il serait dommage de le réduire à des faits de société. Car dans Ma vie de courgette, Céline Sciamma parfait son art d’une écriture acérée qui sait dissimuler et distiller ses idées les plus progressistes derrière les oripeaux séduisants du conte. En effet, derrière le « film pour enfants », Ma vie de courgette est une œuvre éminemment politique qui bénéficie de l’expérience douloureuse de la réalisatrice de Tomboy. Cette intelligence d’écriture, qui  appelle une analyse narrative,  profite d’un objet esthétique singulier qui se joue de la frontière entre matière et virtuel et ouvre de nouveaux horizons à l’art cinématographique.

2 propositions d’accompagnement :

#1 – La narration selon Céline Sciamma.
Depuis Naissance des pieuvres, Céline Sciamma fait preuve d’une belle acuité pour nourrir une réflexion très politique sur les mutations de la société française. En abordant des thèmes tels que l’adolescence, la famille ou la sexualité et ses transformations, elle poursuit un travail singulier qui fait souvent débat et dont  le film Tomboy a indirectement souffert. Au-delà des logiques partisanes, Ma vie de courgette est une belle proposition narrative dont les mécanismes articulent réflexion sociale et logique du conte. Entremêlées, dissimulées, les idées autant que les formes de Ma vie de courgette se mélangent avec finesse pour créer une œuvre aux multiples lectures qui peut interpeller le jeune public comme le public adulte. Des mécanismes déjà à l’œuvre dans ses précédents films qui singularisent la démarche de Céline Sciamma.
Richement illustrée d’extraits cette animation revisite la filmographie de Céline Sciamma pour mieux mettre à jour les mécanismes narratifs en jeu dans Ma vie de Courgette. Pour jeune public et public adultes.

#2 – De la matière au virtuel, du réel au numérique : les multiples facettes esthétiques de Ma vie de courgette.
Pour retranscrire au mieux la proximité du récit inspiré du roman original de Gilles Paris, Claude Barras a décidé d’utiliser la technique du stop-motion pour animer ses personnages. Dans Ma vie de courgette, une technique dite « artisanale », basée sur des volumes à valoriser par la lumière, se mélange à des décors virtuels et à des techniques d’incrustation qui font appel à des images réelles (ciel, nuages…). Si les infographistes règnent sur les effets spéciaux, c’est toujours le chef opérateur qui sculpte les espaces selon des techniques héritées du cinéma classique. Ma vie de courgette est une passionnante aventure esthétique, une œuvre suspendue entre deux idées du cinéma, deux vocations qui trouvent, en 66 minutes, de multiples façons de s’entremêler, de se confronter et de s’additionner.
Une animation qui propose de parcourir les multiples facettes esthétiques de l’œuvre et de les identifier dans des extraits choisis. Elle peut se conclure par quelques manipulations de volumes sur fond bleu à partir des techniques de stop-motion et d’incrustations. Pour jeune public.
En savoir plus : voir l’atelier Effets spéciaux.

ma-vie-de-courgette


230428.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxMa vie de courgette. 2016. 66 minutes.
Réalisé par Claude Barras.
Scénario de Céline Sciamma.
Chef opérateur : David Toutevoix.
Musique de Sophie Hunger.
Voix de Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jacout
En salles le 19 octobre 2016.
Distributeur :
Gebeka films.
Télécharger le dossier de presse en cliquant ici.


Découvrir les films jeune public accompagnés par Les Ateliers de la Rétine.
Consulter l’index des films accompagnés par Les Ateliers de la Rétine.

Publicités
About Les Ateliers de la Rétine (70 Articles)
www.laretine.org - Éducation à l'image || Histoire du cinéma || Pratique artistique

1 Trackback / Pingback

  1. Atelier EFFETS SPECIAUX – LES ATELIERS DE LA RETINE

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :